Un écrivain doit indéniablement être pourvu de quelques qualités essentielles afin de parvenir à mener ses projets d’écriture à leur fin. Une écriture régulière permet la production de textes, nouvelles, romans… quel que soit le moyen de diffusion.

Il est évident que cet article et les 5 qualités que j’ai choisi de mettre en avant n’engagent que moi. Je suis persuadée que pour d’autres elles peuvent être différentes et plus ou moins nombreuses.

J’entends déjà certains brandissant le talent comme étendard… C’est sciemment que je laisse de côté cet aspect pour mettre l’accent sur 5 qualités qui relèvent davantage de la personnalité de l’écrivain.

qualités écrivain
5 qualités d’écrivain

La détermination

Écrire est un travail complexe, chronophage et exigeant. Sans détermination et persévérance impossible de fournir des textes de qualités. Une simple volonté d’écrire ne peut pas suffire ! Le travail que demande l’écriture impose d’aller plus loin.

La détermination c’est ce petit truc en plus, une ténacité à toute épreuve sans doute, qui ne vous fait rien lâcher malgré les difficultés. Et soyez sûr que le chemin d’un écrivain est pavé de difficultés inhérentes à lui-même (sa façon d’être) mais également extérieures (et sur lesquelles il n’a que peu de prise).

L’écrivain est à la limite de l’obstination parfois. N’oublions pas que J.K. Rowling s’est vue refuser “Harry Potter” plus de dix fois avant qu’un éditeur ne parie sur ce jeune apprenti sorcier !

La passion

Sans passion impossible de surmonter les obstacles que l’écriture dresse dans une vie d’écrivain. Cette dernière demande un tel degré d’investissement que seule la passion permet de le supporter.

Sans tomber dans l’excès, je peut affirmer que l’écrivain ne vit que pour écrire car l’écriture fait partie de chaque minute de sa vie. Et je tiens à m’expliquer tout de suite à ce sujet.

L’écrivain écrit certes plusieurs heures par jours. Mais lorsqu’il n’est pas à son bureau pour rédiger, il se sert de sa vie quotidienne pour “trouver” des idées qui apparaitront dans ses écrits. Chaque évènements, petits ou grands, sont passibles d’être repris, arrangés et restitués par écrit.

L’esprit de l’écrivain ne trouve pas le repos. L’écrivain reste écrivain même son stylo rebouché ou son ordinateur éteint. Le monde qui l’entoure est source d’idées d’écriture parce qu’il voit le monde comme un écrivain. Çà fait beaucoup de mots “écrivain” dans ce petit paragraphe mais c’est tout à fait voulu afin de montrer l’essence même dont est constitué celui qui vit pour l’écriture.

L’imagination

Pas d’écrivain sans une imagination débordante ! Comme évoqué précédemment, l’écrivain est capable d’extraire du monde un petit élément insignifiant pour en faire une création originale grâce à sa puissance d’imagination.

Chaque roman est le résultat d’une capacité à imaginer un univers singulier dans lequel déambulent des personnages montés de toutes pièces qui vont interagirent entre eux afin de constituer une histoire unique. C’est la capacité à créer tout cela qui fait la valeur d’un auteur.

L’imagination se nourrit souvent de ce qui entoure l’écrivain. Certains, par exemple, s’installent à la terrasse d’un café ou dans un lieu public et animé. Et ils observent. Ils scrutent les passants afin d’en extraire des détails qui feront la teneur d’un personnage. Ils écoutent des discussions dont certaines phrases viendront agrémenter un dialogue à venir.

imagination qualités écrivain
Qualités pour être écrivain : imagination

Il y a sur Instagram un compte que j’aime beaucoup qui s’appelle “Les Personnages Artificiels”. Son auteure fait preuve d’une grande imagination quant à la construction d’un personnage et de son univers. A partir d’une photo de portrait, elle propose un petit texte inspiré… J’adore la démarche. Et les textes font preuve d’une grande créativité à mon goût.

C’est par son imagination que l’écrivain emmène son lecteur là où il le souhaite. Sans cela, la magie n’opère pas, le voyage s’avère impossible.

L’organisation

Travail

Être écrivain c’est aussi faire preuve d’une grande organisation dans son travail. Le travail est complexe car il s’engage sur différents axes. Au-delà de la rédaction pure et dure, il ne faut pas oublier le travail de recherche qui est indispensable, de façonnage des personnages, d’invention d’un univers qui doit rester cohérent avec des codes singuliers, d’organisation d’un plan qui sert l’intrigue et développe le suspense

Je crois que nous ne pouvons pas dissocier organisation et régularité.

Amélie Nothomb se lève chaque jour à quatre heures pour écrire.

Stephen King écrit chaque jour pendant six heures, même le jour de Noël aime-t-il à préciser…

Temps d’écriture

L’écriture est une activité chronophage que seule une réelle capacité d’organisation peut permettre de mener à bien. Pour l’écrivain dont c’est le métier (ils ne sont pas si nombreux que cela) le temps d’écriture ne manque pas. Mais pour la plupart de ceux qui tentent d’écrire chaque jour pour assouvir leur passion, le temps consacré à l’écriture peut être variable, en fonction des uns et des autres, et parfois manquer.

C’est pourquoi une organisation de son temps s’avère nécessaire afin de dégager des plages horaires réservées à l’écriture. Trouver du temps, dans un emploi du temps déjà surchargé, est primordial. Inutile de se lancer dans un projet d’écriture si vous ne disposez pas du temps nécessaire pour bien le faire ; vous seriez frustré et finiriez sans doute par abandonner.

Régularité

Une des clés essentielles de la réussite, au-delà de l’organisation est la régularité avec laquelle vous allez vous astreindre à votre tâche d’écriture.

Le succès s’accompagne de régularité dans votre travail. Un créneau horaire chaque jour semble être un conseil unanime donné par les auteurs qui ont fait leurs preuves. Et s’il est chaque jour le même, cela semble encore mieux…

L’assiduité devant votre clavier est indispensable afin de mener à bien votre projet d’écriture. Il est impossible d’écrire sérieusement sans une totale implication.

Adopter une routine quotidienne bien rodée revient à apporter une solide pierre à l’édifice.

La patience

Une vie d’écrivain est une vie de patience.

L’écriture est un art qui réclame du temps ; aussi bien de maturation que de création.

Après les recherches nécessaires pour créer un univers cohérent, la rédaction représente un travail long, souvent de plusieurs mois, même s’il existe des exceptions. Pour l’anecdote, “Le dernier jour d’un condamné” de Victor Hugo fut écrit en 21 jours.

Mais il ne faut pas croire qu’une fois le premier jet écrit le travail s’arrête là… Il y a encore la relecture, la réécriture, la correction, la lecture par un ou plusieurs bêta lecteurs, la réalisation de manuscrit, l’envoi de ceux-ci aux maisons d’édition, l’attente de leur réponse… et le temps de la mise sous presse pour ceux qui seront édités.

Comme vous le voyez, vouloir être écrivain ce n’est pas juste écrire…

BONUS : les qualités rédactionnelles de l’écrivain

Je vous propose en BONUS une qualité tellement évidente et essentielle que je l’ai gardé pour la fin : pas d’écrivain sans ce savoir-faire indispensable et non négociable.

La maitrise de la langue, de ses subtilités innombrables ainsi que de toutes les possibilités qu’elle offre composent le terreau sur lequel se nourrit l’écrivain :

  • règles d’orthographe
  • structures grammaticales
  • richesse du vocabulaire
  • tournures de phrases
  • temps et codes de la narration
  • etc…

Toutes ces notions se travaillent et peuvent être améliorées.

Lesquelles de ses qualités d’écrivain sont les vôtres ?

Les 5 qualités mentionnées pour être écrivain pourraient être accompagnées de tellement d’autres. Mais c’est sur celles-ci que j’ai décidé de porter mon attention et de vous sensibiliser.

Je veux pour terminer quitter le domaine des qualités attendues chez un écrivain pour vous donner un conseil très utile à l’écrivain. Celui-ci est repris par beaucoup d’auteurs célèbres : il faut lire beaucoup et de tout !

A ce sujet Stephen King conseille :

“Si vous voulez être écrivain, vous devez privilégier deux choses : lire beaucoup et écrire beaucoup. Si vous n’avez pas le temps de lire, alors vous n’avez pas le temps (ou les outils) pour écrire. J’écris moi-même tous les jours, même à Noël, le jour de la fête nationale et le jour de mon anniversaire.”

Stephen King

Je terminerai cet article sur ces mots bien avisés…

Partager l'article
  •  
    8
    Partages
  •  
  • 8
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *