Écrire est bon pour la santé

Bonne année, bonne santé

En ce début d’année, on m’a beaucoup souhaité une bonne santé. Mais je ne m’inquiète pas pour ma santé car je dispose d’un remède secret : écrire.

Je vous le confirme : écrire est un acte thérapeutique !

Ce n’est pas moi qui l’ai décrété mais les scientifiques qui ont menés de nombreuses recherches avec des groupes de patients soumis à l’écriture. Et les résultats ont été sans appel.

Recherches scientifiques : écrire et santé

Certaines recherches menées sur la dépression ont démontré que le stress des patients qui écrivaient sur leur mal-être, ne serait-ce que 20 minutes par jour, baissait considérablement, jusqu’à 70%.

De même, chez des patients souffrant de blessures physiques la récupération était plus rapide s’ils écrivaient quotidiennement. Ce qui semble assez incroyable. Au terme de deux semaines d’écriture sur leurs pensées et leurs sentiments, 76% du groupe était complètement rétabli contre 58% chez ceux qui n’avaient pas écrit.

Quelle type d’écriture utiliser pour préserver sa santé ?

Le type d’écriture importe peu pourvu que les mots découlent. J’ai toutefois envie d’en évoquer deux types :

  • l’écriture expressive : il s’agit d’une écriture fluide, souvent d’un trait, qui a pour but d’extérioriser et coucher sur papier ses sentiments et pensées. Le style n’a pas vraiment d’importance, c’est l’acte d’écriture qui compte et son effet thérapeutique.
  • l’écriture littéraire (roman, nouvelles, poésie…) : il s’agit d’une écriture réfléchie où chaque mot a son importance. L’écrivain ne couche pas ses sentiments sur le papier, même s’il y a beaucoup de lui-même dans ses écrits ; ne serait-ce que sa sensibilité propre qui fait son style…
écrire bon pour la santé
Écrire est bon pour la santé

Les 10 avantages à écrire pour votre santé

Baisse du stress

L’écriture est un remède très efficace contre le stress du quotidien ou chronique (comme la dépression). Il est reconnu qu’écrire seulement 20 minutes par jour suffit à faire baisser le stress de 70%… ce qui paraît énorme !

Le fait d’exprimer ses pensées, parfois douloureuses, ses sentiments, parfois refoulés, ses opinions, parfois tues, représente un acte libérateur.

Poser des mots sur des choses aussi volatiles et impalpables que les pensées permet de mettre une distance thérapeutique. Ceci éloigne stress et dépression.

Guérison physique plus rapide

Comme je l’évoquais précédemment, une expérimentation scientifique a démontré l’effet spectaculaire de l’écriture sur le rétablissement physique d’une personne. Je trouve cela vraiment exceptionnel et étonnant.

20 minutes d’écriture par jour renforce le système immunitaire : examen sanguin à l’appui pour preuve.

Amélioration du sommeil

L’écriture avant le couché permet une détente propice à l’endormissement. Ce dernier est d’autant plus favorisé que les écrits portent sur le déroulement de la journée et ses points positifs.

Écrire sur ce qui a été accompli entraine un esprit apaisé, prêt pour un sommeil de qualité.

Organisation des pensées

Prendre le temps d’écrire est un bon moyen pour organiser ses pensées et faire en sorte qu’elles ne partent pas tout azimut, ce qui serait le contraire de la tranquillité d’esprit.

Des pensées organisées, par l’habitude de la réflexion, sont des pensées claires. Pas besoin alors de perdre de l’énergie a tenter de gérer ses pensées. Ceci représente une réelle sérénité, un apaisement.

Facilité l’apprentissage

L’habitude d’écrire a inculqué à votre esprit certaines manières de fonctionner avec de la réflexion, la rigueur et surtout la concentration. Et c’est cette dernière qui est propice à l’apprentissage.

Façonnées par les règles strictes de l’écriture, vos connections mentales se révèlent favorables pour l’apprentissage.

Augmentation de la confiance en soi

Produire des écrits variés, extérioriser ses sentiments, être capable de mettre en mots ses pensées sont autant de raisons qui mènent à une augmentation de la confiance en soi. L’écrivain se sent valorisé par ses capacités.

De ces ressentis découle dans un premier temps une motivation accrue qui entraîne le mouvement, l’envie d’écrire encore, de faire toujours mieux. Si certains commencent par l’écriture expressive comme thérapie, il n’est pas rare qu’à un moment ils aient la volonté de quitter cette pratique instinctive pour une écriture plus pointue et réfléchie…

La confiance en soi est souvent associé à un trait de caractère particulier : l’optimisme.

Aller de l’avant

L’action d’écrire permet de prendre du recul sur les choses en les extériorisant. L’un des paradoxes les plus intéressants réside dans le fait que prendre du recul nous permet d’avancer. Cela devient possible car nous ne demeurons pas bloqués sur des non-dits ; tout est consigné par écrit.

De plus, la relecture des écrits passés permet de se rendre compte de l’évolution, de ce qui a changé au fil du temps :

  • les améliorations confortent dans les décisions prises
  • les erreurs permettent de changer de direction pour prendre le bon chemin

Réalisation de ses objectifs

L’écriture facilite la réalisation de ses objectifs grâce à plusieurs points dont celui que je vous ai présenté juste ci-dessus : s’appuyer sur ses bonnes décisions et rectifier ses erreurs pour aller de l’avant.

Mais le point essentiel dans cette démarche est la visualisation de l’objectif ici retranscrite.

Pour ceux qui ne connaissent pas trop la visualisation, il s’agit de l’acte de visualiser votre objectif en situation de réussite. Les détails les plus précis doivent se retrouver dans cette visualisation pour qu’elle se rapproche le plus possible de la réalité. Le ressenti est très important dans cette démarche afin d’ancrer cette réalité future.

Avec l’écriture, ce n’est plus de la visualisation mentale. Il s’agit d’envisager par écrit ce que vous voulez qui se réalise. Écrivez votre objectif et les étapes vous permettant de l’atteindre. Mais surtout écrivez le résultat en détail de la réussite de votre objectif :

  • que ressentez-vous ?
  • qu’est-ce que cela change pour vous et votre entourage ?
  • quels sont les bénéfices à réaliser votre objectif ?
  • etc…

J’utilise pour atteindre mes objectifs la méthode SMART dont je parle dans dans l’article “Mes 5 résolutions d’écrivain”.

Développement de sa créativité

L’écriture demande des idées et un esprit alors continuellement en activité de recherche d’idées. De cette démarche découle un “fleurissement” d’idées au quotidien et en toutes circonstances : vie professionnelle, relations sociales, expériences personnelles… Tous les domaines de la vie s’en trouvent influencés.

Les écrivains savent bien que leur esprit est continuellement en ébullition, en quête de nouvelles idées, piochées de ci et de là dans le quotidien. Il a toujours cette question en tête : est-ce que telle ou telle situation ne pourrait pas être le début d’un écrit ?

L’écriture ouvre l’esprit qui devient alors plus apte à émettre ou recevoir des idées nouvelles. Et l’idée est la base de la créativité : sans idée rien de nouveau.

Amélioration de sa qualité de rédaction et de prise de parole à l’oral

L’écriture est une activité dans laquelle l’entrainement induit des progrès. Cela suppose un peu de discipline, notamment la régularité.

Améliorer la qualité de sa rédaction permet de se sentir plus sûr de soi dans toutes les situations où vous devez écrire. Mais cette aisance s’applique aussi lorsque vous serez amené à vous exprimer à l’oral.

Vous gagner en confiance lors des situations quotidiennes qui requièrent de donner votre avis.

Écrire comme équilibre de vie

Je pense que vous avez maintenant pris l’ampleur des bien-fait de l’écriture sur votre santé mentale et physique, pour trouver un équilibre de vie.

Écrire n’est peut-être pas vital mais juste indispensable.

Alors ne ratez pas ce rendez-vous avec vous-même : 20 minutes par jours.

Écrire un blog

Pour ma part, l’écriture est une activité quotidienne avec mes deux blogs Écriture Littérature Autrement que vous connaissez et Photo Challenge Quotidien qu’il ne vous reste plus qu’à découvrir…

Mes blogs m’obligent à organiser mes idées, à avoir confiance en moi, à développer ma créativité en trouvant sans cesse des idées nouvelles qui intéressent mes lecteurs…

Comme vous le constatez, écrire est un cercle vertueux qui sans cesse développe un état d’esprit bon pour la santé.

Écrire un roman

Le processus est le même. Trouver le temps d’écrire pour se faire du bien est indispensable. Mettre ses idées en mots, en phrases, en chapitre et faire partager ses écrits.

Écrire un journal intime

Toujours écrire pour mettre en mots ses ressentis, son quotidien pour extérioriser ou se souvenir.

S’isoler pour écrire, c’est aussi prendre du temps pour soi, avec soi.

J’ai envie de terminer avec cette phrase d’écrivain :

Pour un écrivain, écrire c’est être libre.

Joël DICKER
Partager l'article
  •  
    2
    Partages
  •  
  • 2
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *