Pourquoi des résolutions ?

Prendre des résolutions années après années, sans toujours bien les suivre passé le 15 janvier, a-t-il un réel intérêt ?

La définition des bonnes résolutions est la suivante ; “il s’agit d’une coutume de la civilisation occidentale qui consiste, à l’occasion du passage à la nouvelle année le 1er janvier, à prendre un ou plusieurs engagements envers soi-même pour améliorer son comportement, une habitude ou son mode de vie durant l’année à venir”.

J’aime penser que ces résolutions sont des sources de motivation supplémentaires. Ce n’est pas tant que j’ai besoin de motivation mais plutôt d’organisation pour parvenir à honorer mes résolutions.

bonnes résolutions
Nouvelles bonnes résolutions

Qui sont ceux qui réussissent à tenir leurs résolutions ?

Seulement 12% de ceux qui annoncent leurs résolutions en début d’année les tiennent… c’est peu !

Des chercheurs se sont penchés sur la question afin de définir ce qui caractérise ces personnes par rapport à celles qui chaque année oublient leurs résolutions avant que février ne soit venu…

Plusieurs points sont à prendre en compte pour réussir à tenir vos résolutions jusqu’au bout. Ils se retrouvent chez tous ceux qui tiennent leurs résolutions :

  • en prendre peu (deux ou trois suffisent)
  • les planifier en intégrant des dates butoirs prédéfinies (des étapes dans le temps)
  • communiquer à leur sujet avec d’autres (pour un engagement social motivant)
  • se récompenser dès qu’une étape importante est atteinte (la reconnaissance du travail accompli)

Un autre point important consiste à établir une routine qui va dans le sens de vos résolution. Or il est établi qu’une nouvelle action prend en moyenne trente jours pour s’ancrer durablement et s’imposer comme une habitude… C’est pourquoi il faut absolument s’y tenir pendant le premier mois sans défaillir ; ensuite ce sera plus simple.

Mes résolutions d’écrivain pour 2020

Forte de toutes ces informations, il est maintenant venu le temps que j’annonce officiellement mes résolutions pour cette année à venir.

Réaliser un planning d’écriture… et m’y tenir

Je me suis rendue compte que j’ai tendance à me perdre un peu parmi mes nombreuses activités. Les trois principales sont très chronophages (la création de bijoux ethniques, la photographie et l’écriture) car mal organisées… pour ne pas dire que l’organisation est inexistante.

Je dois, cette année, réaliser un planning d’écriture qui tienne réellement compte de mon rythme de vie, qui soit cohérent et réaliste.

Pour cela, j’ai l’intention de découper ma journée en quatre périodes :

  • matin : 6h-7h30
  • midi : 12h30-13h30
  • après-midi : mercredi-samedi-dimanche
  • soir : 18h30-19h30 et 21h-22h30

Et dans ces périodes je vais intégrer des plages horaires dédiées en fonction de mes activités [comme au lycée avec différentes couleurs ;-)].

Je sais par expérience que je suis incapable d’écrire le soir donc je vais placer mon travail d’écriture sur les périodes “matin” et “midi”.

Corriger et publier “Sa vie espagnole”

J’ai terminé et commencé la relecture d’une biographie romancée de la vie de ma grand-mère paternelle sous le régime de Franco et pendant la guerre civile d’Espagne.

J’ai trop repoussé le moment de dire : “ça y est il est fini”. Sans doute à cause de la charge émotionnelle dont il est fortement chargé. Je me dis toujours que je peux mieux faire encore mais je ne fais que repousser l’échéance qui consiste à donner l’ouvrage aux autres ; ce qui représente une sorte de dépossession.

Pour parvenir à tenir cette résolution, je vais m’inspirer des recherches menées sur ceux qui réussissent. J’ai l’intention de planifier et quantifier en instaurant des dates butoirs pour la relecture et la correction de chaque chapitre.

Puis je procèderai de même pour les différentes étapes de pré-publication.

Je m’engage publiquement (comme ceux qui réussissent) puisque c’est la première fois que j’évoque “Sa vie espagnole” et les avancés de son écriture.

Lire davantage de Nouvelles

J’aime beaucoup le format des Nouvelles et pourtant je n’en lis pas tant que ça. Je trouve que c’est un tort et je compte bien y remédier cette année. Dommage de bouder son plaisir !

J’ai d’ores et déjà repéré quelques auteurs comme Kafka (lu il y a trop longtemps), Borges ou d’autres plus contemporains qui s’associent afin de créer des recueils plus éclectiques.

Participer à des concours de Nouvelles

J’ai déjà participé à plusieurs concours de Nouvelles mais de manière très irrégulière. Je veux m’imposer des participations plus préparées et travaillées.

Les concours de Nouvelles sont vraiment une bonne école pour travailler son écriture sur un format court mais intense. C’est très formateur et je ne veux pas me priver de cet enseignement.

Je compte concourir avec régularité chaque trimestre en produisant un texte original.

Vous pouvez d’ailleurs découvrir, dans la rubrique “Concours Nouvelles” de ce blog les différents concours en cours auquel vous pouvez participer. N’hésitez pas d’ailleurs à m’en communiquer d’autres afin que j’étoffe cette liste. Je suis toujours preneuse de ce genre d’informations utiles à tous. J’essaie de tenir cette liste à jour mais veuillez m’excuser si la date de validité de certains est dépassée…

Publier mes Nouvelles sur le blog

Je n’ai jamais publier aucune de mes nouvelles sur ce blog ou aucun autre d’ailleurs. Et je souhaite le faire cette année. Je pense que dans un premier temps je publierai les Nouvelles avec lesquelles j’aurai concouru.

Elles n’en resteront pas moins des Nouvelles originales présentées pour la première fois au grand public… enfin aussi grand que le nombre de lecteurs de mon blog… 😉

Ensuite en fonction des avancées de chacun de mes projets, je serai peut-être en mesure d’augmenter leur nombre. Mais pour l’instant, je préfère rester réaliste et ne pas me noyer sous une charge de travail qu’il me serait impossible d’assumer.

charge de travail et démotivation
Une charge de travail trop importante démotive

Passer de résolutions à objectifs

J’ai décidé de mener un réel plan d’action cette année afin de tenir mes résolutions. Et pour cela, je vais transformer ces résolutions en objectifs en utilisant la fameuse méthode SMART.

Pour les réaliser, mes objectifs doivent être SMART :

  • S comme spécifique : ils doivent être évoqués avec suffisamment de précision afin de savoir où nous allons, sans ambiguïté
  • M comme mesurable : la quantité et/ou la qualité doivent pouvoir être évaluées afin de savoir où nous en sommes et le chemin qu’il reste à parcourir
  • A comme atteignable : ils doivent être acceptables en fonction de notre mode de vie, de nos capacités, de nos possibilités
  • R comme réaliste : ils doivent être suffisamment ambitieux pour motiver mais sans tomber dans un excès propice au découragement et à l’abandon
  • T comme temporel : ils doivent être inscrits et délimités dans le temps avec des dates butoirs qui rythment le travail

Je me sens maintenant prête à relever le défi des résolutions de l’année à venir. La motivation est là et l’organisation se met en place petit à petit. Je n’ai jamais été aussi préparée !

Bilan en fin d’année afin de savoir si je fais enfin partie des 12% qui tiennent leurs résolutions !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *